Offre de stage / 6 mois

L’UMR ESPACE propose une offre de stage (BD – SIG – Hydrologie) de niveau Master II (ou Master I) de 6 mois à l’Université d’Avignon – UMR ESPACE, du 1er mars au 30 septembre 2020.   

Connaissances en Géomatique, SIG, Base de données, Programmation, Hydrologie

Des missions de courtes durées à Saint-Christol-Les-Alès (sur la journée ou sur la semaine) seront à prévoir.

La date limite de candidature est fixée au : 12 février 2020.

La sélection de la personne retenue interviendra immédiatement après, et avant le 16 février 2020. 

1.  Environnement du poste et présentation de l’UMR ESPACE – Université d’Avignon

L’UMR ESPACE – Avignon est une unité mixte du CNRS de géographie qui conduit des recherches en particulier sur le fonctionnement des bassins cévenols de rive droite du bas-Rhône à partir de son antenne locale de St Christol-les-Alès. L’UMR ESPACE vient d’être recrée pour une période de 5 ans (2019-2023) et classée : excellente par AERES.

L’UMR ESPACE gère depuis plus de 15 ans des bassins versants expérimentaux s’étageant du mont Lozère aux piémonts karstiques dans le cadre de grandes infrastructures de recherche de l’INSU (OZCAR, OHM-CV) et de l’INEE (Site Atelier Rivières cévenoles de la Zone Atelier du Bassin du Rhône). Elle participe à différents programmes de recherche dont HyMex (Hydrological cycle in the mediterranean experiment).

Après avoir travaillé sur les épisodes cévenols (crue éclair), l’UMR ESPACE a engagé, depuis plus de 5 ans des recherches sur la ressource en eau (projet HydroPop), sur l’impluviosité, l’aridité en région méditerranéenne et sur le développement de sécheresses dans le cadre du changement climatique qui pourraient menacer le développement local.

L’UMR ESPACE dispose d’une quantité très importante de données non bancarisées. Les premières mesures remontent à 1980. Elles doivent être sauvegardées et faire l’objet d’analyses plus poussées dans le cadre du changement climatique et de l’analyse du fonctionnement de la zone critique.

2.  Description de l’emploi

Une partie des données hydrologiques collectées depuis 40 ans doit encore être entrée dans une base de données relationnelle dynamique en cours de développement. Ce travail sera en relation avec une thèse qui débute.

Ces données sont essentiellement des mesures à haute résolution (5 mn) de hauteur d’eau, de débit et de pluie. Elles concernent des stations qui s’échelonnent depuis le mont Lozère jusqu’aux piémonts karstiques dans les bassins versants du Gardon et de la Cèze. Certaines stations sont annuelles, d’autres ne sont installées que pour la période de basses eaux (programme HydroPop : De l’hydrologie populaire et participative ? – Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse dans le cadre de son accord-cadre avec la ZABR : Zone Atelier Bassin du Rhône). Les données annuelles concernent essentiellement des stations intégrées dans l’OHM-CV (Observatoire Hydrométéorologique Méditerranéen – Cévennes  Vivarais) de  l’infrastructure  OZCAR (Observatoire de la Zone Critique Applications et Recherche).

Le travail consistera donc à améliorer la base relationnelle qui vise à garder toute l’information manipulée depuis les données brutes jusqu’aux données exploitables. Il s’agit en outre de pouvoir être en capacité d’actualiser ces données, donc par exemple de pouvoir recalculer des débits au fur et à mesure qu’une courbe de tarage est améliorée.

Le stage aura en outre comme objectif d’améliorer l’ergodicité de la base (interface d’extraction), de poursuivre la création de premiers traitements graphiques et statistiques des données, et d’envisager la spatialisation de certaines variables dans le cadre d’un SIG.

Cet outil sera ensuite testé lors de la caractérisation statistique, temporelle et spatiale des situations de basses eaux dans les bassins amont du Gardon et de la Cèze. L’objectif étant au final que le rapport de stage prenne la forme d’une publication à soumettre dans une revue à comité de lecture. Il est donc attendu un début de valorisation de la base dans le cadre de ce stage.

3.  Gratification du stage

Conformément à l’article D124-6 du Code de l’éducation, la durée du stage est calculée sur 154 heures, en sachant qu’elle est calculée en fonction du temps de présence effective du stagiaire dans l’organisme d’accueil.

En respect avec les taux en vigueur (15% du plafond de la sécurité sociale), le stage sera gratifié avec un montant de 577,5 euros par mois, ce qui fait  un total sur 6 mois de 3 465 euros. Les déplacements seront également pris en charge par l’Université d’Avignon.

4.  Encadrement du stage

Le stage sera encadré par Philippe Martin (Professeur des universités en géographie physique) et Hadrien Di Costanzo (Doctorant – UMR ESPACE, bourse MESR).

Des soutiens supplémentaires ponctuels pourront être apportés par l’équipe hydrotechnique de St Christol-Les-Alès et par d’autres membres de l’UMR.

5.  Profil et candidature

5.1.      Profil recherché et critères généraux d’évaluation

La personne devra être en second cycle universitaire (master ou école d’ingénieur). Avoir une bonne connaissance en base de données, en SIG, en programmation (langage Python, SQL et R) et en géographie physique (hydrologie, climatologie…).

Une expérience dans le domaine de l’hydrométrie et des connaissances sur le cycle de l’eau dans le domaine méditerranéen seraient un plus. Le travail à réaliser nécessitera de maitriser différentes solutions logicielles open source (QGIS et système de gestion de base de données PostGreSQL).

Le candidat devra être en capacité de participer à l’écriture de publications scientifiques en français voire en anglais. Permis B fortement souhaité.

Ce poste est ouvert aux personnes qui justifient des conditions d’admission dans l’université d’Avignon et dans l’UMR ESPACE permettant le bon déroulement de l’activité.

3.2 Personnes à contacter

Philippe MARTIN, Professeur, Courriel : philippe.martin@univ-avignon.fr – Tel : 04.90.16.26.95

Hadrien Di Costanzo, Doctorant, Courriel : hadrien.di-costanzo@univ-avignon.fr – Tel : 04.90.16.26.75

3.3 Modalités de candidature

Le  dossier  intégralement numérique  devra  comporter :  une  lettre  de  motivation,  un  CV  et  tout document (publications ou autres) dont le candidat pense qu’il peut être utile à former le jugement des décideurs.

À adresser exclusivement par courriel à : philippe.martin@univ-avignon.fr

–    Date limite de réception des candidatures : 12 février 2020

–    Date prévisionnelle de prise de poste  au sein de l’UMR ESPACE Université d’Avignon : 1er mars 2020

Lors de la fermeture de l’Université d’Avignon en aout la personne pourra soit être en vacance et finir le stage au 30 septembre, soit rejoindre l’antenne de l’UMR ESPACE à St Christol les Alès et terminer le stage au 31 aout.


Vous aimerez aussi...