Invitation en résidence 2020 / Pr. Dr. Jürgen SCHMUDE

Le Prof. Dr Jürgen Schmude, Ludwig-Maximilians Université de Munich, département de géographie, est invité à résidence à Avignon Université / UMR 7300 ESPACE.
Durée de séjour : septembre 2020 – Avril 2021

Projet de recherche : le non-tourisme en Région SUD-PACA et ses impacts territoriaux

Le tourisme est généralement défini comme un loisir impliquant un déplacement.

Le projet vise à mieux connaître les populations qui ne partent pas en vacances (1/3 des Français d’après l’enquête réalisée depuis 1949 par l’INSEE), et à mesurer leurs impacts territoriaux, particulièrement du point de vue économique, mais aussi du point de vue social :

  • qui sont et où sont les populations qui ne partent pas en vacances ?
  • pourquoi ne partent-elles pas ? Si les travaux montrent que la part des non partants diminue avec l’augmentation des revenus, il est important de préciser que les obstacles financiers ne sont cités que par la moitié des non partants.
  • quelles sont leurs pratiques spatiales et activités pendant les vacances ?
  • quels sont leurs impacts sur le territoire (mesurés à différentes échelles) :
    o du point de vue de leurs contributions à l’économie locale et plus spécifiquement à l’économie touristique et de loisirs
    o du point de vue environnemental (notamment quelle est la contribution des non-partants au développement durable par la réduction de leurs émissions de CO2 due à une mobilité moins intensive?)
    o du point de vue social : quelle nécessité de développer des politiques ciblées pour ces non partants ?

L’étude sera conduite sur le Vaucluse qui compte une très grande variété de catégories sociales et de contextes géographiques, offrant ainsi la possibilité d’inférer les résultats sur d’autres territoires et à d’autres échelles, en particulier à l’échelle de la Région Sud-Paca.

Les grandes phases de la recherche sont :

  • Une analyse documentaire de publications internationales sur le sujet des non-partants, qui servira de base à l’élaboration d’une conception détaillée du projet (environ un à deux mois).
  • Une phase qualitative (deux mois) avec une identification et interview d’experts reconnus (environ 8) sur le phénomène des non-partants, puis une réalisation d’interviews qualitatives de non partants (environ 15) sur leur historique de voyage, ce qui servira de base pour planifier et conduire ensuite une enquête quantitative.
  • Phase quantitative (2 à 3 mois) avec enquête dans le département du Vaucluse auprès de 600 à 800 personnes sur les pratiques de loisirs et les comportements touristiques en cherchant notamment à connaitre les pratiques des non partants pendant les périodes de vacances et à mesurer leurs impacts économiques en les interrogeant sur leurs dépenses, qu’elles soient de loisir ou pas Cet échantillon servira de base pour extrapoler les résultats à l’échelle régionale.
  • Phase d’analyse (2 à 3 mois) visant à être en mesure, à terme, de proposer un certain nombre de recommandations concrètes pour les acteurs de l’industrie touristique, ainsi que pour les acteurs politiques et sociaux de la région PACA. Cette phase sera aussi celle de la valorisation sous la forme de publications communes.

Le travail s’effectuera sur l’année universitaire 2020-2021. Il sera réalisé sous la direction de Jürgen Schmude pendant sa résidence au sein du laboratoire ESPACE d’Avignon Université de septembre 2020 à avril 2021. Il encadrera (notamment pour la réalisation de l’enquête quantitative), les étudiants du master de géographie GEOTER (Direction Cyrille Genre-Grandpierre), ceux du master Management Sectoriel parcours E-Tourisme et management de projets touristiques master (direction Pierre Derioz) et des étudiants du département de Géographie de l’Université de Munich qui feront un voyage d’étude en septembre 2021. Les travaux seront conduits dans le cadre des « ateliers de mise en situation » propres à chaque master.
Outre les étudiants de master et Jürgen Schmude, ce projet associera des enseignants chercheurs de l’UMR 7300 ESPACE site d’Avignon, mais aussi du site de Nice, où certains membres sont spécialisés dans l’économie touristique. Il impliquera également les membres du laboratoire Espace-Dev de l’Université d’Avignon spécialisés dans le tourisme et qui ont d’ores et déjà contribué au montage du projet dans des réunions préparatoires.

Les résultats attendus de la recherche sont :

  • Une connaissance fine de la non partance et de ses impacts, qui sera utile à la région PACA pour l’élaboration de ses politiques de développement et d’aménagement. Précisons que la Région Sud PACA contribuera potentiellement financièrement pour la réalisation de l’étude puisque ce projet sur le non tourisme sera proposé dans le cadre de l’appel à projets 2020 Fabriques de la Connaissance qui lie la Région et les Universités
  • Une méthode reproductible pour estimer les impacts territoriaux des non partants
  • L’écriture d’articles scientifiques dans des revues internationales à comité de lecture (Applied Geography notamment)

Potentiel de développement du projet à moyen et long terme pour Avignon Université et le Département de géographie :
Au-delà du projet de recherche sur les non-partants, l’invitation en résidence de Jürgen Schmude est l’occasion d’inaugurer une coopération renforcée sur le moyen et long terme entre la Ludwig Maximilians Universität Munchen et Avignon Université, ou à tout le moins entre les départements de géographie qui présentent beaucoup de points communs en termes de thématiques et dans une moindre mesure de méthodes : analyse des risques, hydrologie, économie territoriale, Système d’information géographique et télédétection, etc. (https://www.geographie.uni-muenchen.de/department/fiona_eng/index.php).

Pr. Dr. Jürgen SCHMUDE


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search