La Marseillaise / On parle de nous dans la presse…

Un article est paru dans la presse (journal La Marseillaise) du mercredi 15 juillet 2020…

Journal La Marseillaise, édition du 15 juillet 2020

Pratiques et fréquentation des plages en temps de COVID
Une enquête à Marseille, Nice, Barcelone et Valence

Contexte
Dans l’hémisphère nord, nous vivons le premier été après le confinement décrété dans de nombreux pays pour cause de pandémie de COVID-19. Alors que la menace est toujours présente, la saison estivale a démarré et les lieux de récréation ont retrouvé leurs usagers. Comme les parcs et les jardins en ville, le littoral et plus particulièrement les plages sont fortement plébiscités par les populations. Lors du confinement, ces dernières ont manqué aux citadins qui les ont parfois fréquentées alors même que leur accès était interdit. Elles sont aujourd’hui progressivement réinvesties par les vacanciers, et les acteurs économiques et territoriaux espèrent que les visiteurs reviendront en nombre pour éviter une catastrophe économique. Pour autant, est-ce que tout va redevenir comme avant ?

Potentiellement, la COVID-19 est un facteur de forte perturbation des pratiques (venue sur la plage, placement, temps passé, activités, etc.). Elle interroge également les rapports à la nature et aux risques environnementaux, et amène à questionner la gestion publique des plages et des pratiques qui y sont autorisées. Le caractère inédit de ce phénomène en fait un objet difficile à cerner et appelle une approche scientifique qui doit commencer par l’observation.

Objectifs
Avec l’appui de l’Observatoire Hommes-Milieux Littoral Méditerranéen (OHM-LM), le laboratoire ESPACE (UMR 7300, CNRS, Aix-Marseille Université, Avignon Université, Université Côte d’Azur) mènera cet été une enquête de terrain dans quatre grandes villes littorales méditerranéennes pour évaluer les effets de la COVID-19 sur les pratiques et la fréquentation des plages. A Marseille, dont les plages sont étudiées depuis plusieurs années, mais aussi à Nice, Barcelone et Valence, l’objectif sera d’objectiver les pratiques de la plage (enquête par questionnaire couplée à une mesure de la fréquentation), de sonder les représentations du risque dû à la pandémie, et de recueillir l’opinion des usagers sur la gestion de ce phénomène par les autorités publiques. Il s’agira de rassembler les éléments nécessaires à une analyse de la manière dont la pandémie affecte et change les pratiques sociales et spatiales, modifie les rapports à l’environnement, tout en impliquant des réponses en matière de gestion. En choisissant quatre grandes villes, réparties dans deux pays différents, l’étude se donne les moyens d’aborder une certaine diversité de situations sur les plans socio-économique, politique et sanitaire.

Contact
Samuel ROBERT, chercheur CNRS, ESPACE (UMR 7300)

Autres liens
ESPACE : https://www.umrespace.org/
OHM-LM : http://www.ohm-littoral-mediterraneen.fr/

Extrait complet de la page où l’article apparaît
[Fichier PDF]


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search